Géographie de l'Islande

Une île entre-deux mondes

L’Islande est un pays contrasté où se côtoient d’insondables glaciers, des fjords profonds aux falaises abyssales, des déserts minéraux inhabités, des oasis verdoyants jonchés de cascades impressionnantes. Les hauts plateaux désertiques couverts de champs de lave ancienne bordent des plages de sable noir, de splendides vallées glaciaires comme Thórsmörk, de glaciers majestueux, de cascades puissantes et de lacs aux eaux cristallines.

Sur l’échelle du Temps, l’Islande est une terre jeune – la plus jeune sur le globe – puisqu’elle a émergée des flots il y a près de 20 millions d’années.

Située en équilibre sur le Rift médio-atlantique, l’île est hautement volcanique. Avec pas moins de 200 volcans actifs, l’Islande enregistre en moyenne une éruption tous les 5 ans. La tectonique des plaques étire l’île selon un axe Est-Ouest faisant gagner au territoire 1 à 2 cm par an.

L’île abrite le plus grand glacier d’Europe, le Vatnajökull (8 400 km2), dont la surface est comparable à la Corse.

Le point culminant du pays est le Hvannadalshnjúkur à 2 119 m. Il se trouve dans le Parc national de Skaftafell au Sud du pays.